Thomas Cook France demande son placement en redressement judiciaire

Thomas Cook France demande son placement en redressement judiciaire

Après la mise en faillite du groupe britannique Thomas Cook, sa filiale française demande la protection du tribunal de commerce de Nanterre.

Publié le 26-09-2019 par Nolwenn Guengant

« Une information et consultation du Comité Central d'Entreprise (CCE) de l'entreprise aura lieu ce jeudi sur le projet de déclaration de cessation des paiements et d'ouverture d'une procédure de redressement » a expliqué Thomas Cook France dans un communiqué officiel. « L'objectif est d'assurer la continuité de l'activité de l'entité française et d'avancer rapidement sur une solution de reprise sous la protection du tribunal de commerce de Nanterre. » Thomas Cook Allemagne a fait la même demande.

 

Plusieurs repreneurs intéressés

 

Selon Thomas Cook France, l'entreprise intéresse « plusieurs repreneurs potentiels sérieux du secteur tourisme ». Pour la firme, qui compte actuellement 9 620 clients en vacances, « cette décision vise à préserver au mieux les intérêts de l'entité française, de ses collaborateurs, de ses clients et de ses partenaires. » À ce jour, la date d'audience n'a pas encore été fixée. Pour information, Thomas Cook France emploie 780 personnes et compte 172 agences de voyage (en propre) et 250 agences franchisées. Pour les vacanciers concernés, Thomas Cook France a mis en place un numéro d'urgence (le 01 41 05 40 81). De son côté et dans un communiqué de presse officiel partagé via Twitter, Club Med a tenu à témoigner son soutien à Thomas Cook et à rassurer ses clients qui sont passés par une agence Thomas Cook intégrée.

Les dernières actualités