Le groupe Accor fait le dos rond et attend des jours meilleurs

Le groupe Accor fait le dos rond et attend des jours meilleurs

Malgré un chiffre d'affaires qui chute de 53% au premier trimestre le géant français de l'hôtellerie reste optimiste et dit attendre un rebond cet été, grâce aux campagnes de vaccination et la fin des restrictions.

Publié le 22-04-2021 par Valérie Macquet

Des résultats en berne en 2020, puis au premier trimestre 2021


Le géant français de l'hôtellerie, propriétaire notamment des enseignes Sofitel, Ibis, Novotel, Mercure ou Pullman a publié mercredi ses résultats du 1er trimestre 2021. Sans surprise, ils sont mauvais... Le groupe a en effet enregistré une baisse de 53% de son chiffre d'affaires par rapport à la même période sur 2020, alors que la pandémie n'avait pas encore commencé ses dégâts. L'arrivée du virus a ensuite très largement impacté le groupe Accor, sixième groupe hôtelier mondial, comme tous les acteurs du tourisme ; au point de lui faire afficher une perte de deux milliards d'euros sur l'exercice 2020.


Et pourtant, Accor parie sur un rebond d'activité dès cet été


Sébastien Bazin, PDG du groupe a annoncé dans un communiqué , rester «très attentif à la préservation de ses liquidités et à la réduction des coûts» et d'ajouter une note plutôt optimiste : "Nos performances du premier trimestre sont sans surprise. Les tendances globales d'activité s'améliorent légèrement et l'accélération du rythme de déploiement de la vaccination permettent d'entrevoir un rebond particulièrement dynamique [...] Tous nos efforts sont aujourd'hui concentrés sur la reprise forte de l'activité attendue cet été"...

Les dernières actualités