Emmanuel Faber, pris au piège de son image

Danone: faber pas "dogmatique" sur la dissociation des fonctions de pdg

ÇA A DU SENS - Questionner le sens des événements : voilà l'objet de l'analyse qu'à partir du 31 mars Denis Lafay proposera tous les quinze jours. Et pour débuter, que restera-t-il de l'action et du « patron » Emmanuel Faber chez Danone ? Pour l'action, il est trop tôt pour répondre. En revanche, plusieurs indices font entrevoir l'empreinte du dirigeant. Ils interrogent son exercice hardi et controversé de « l'image », qui au final lui a échappé et s'est retourné contre lui.

Publié le 01-04-2021 par Denis Lafay

Iconique il y a quelques mois encore, Emmanuel Faber n'aura soulevé, au moment de sa destitution, qu'une compassion mesurée et de faibles soutiens publics. Se sont tus ceux que sa rhétorique ou ses plaidoiries jugées arrogantes, mystiques et moralisatrices exaspéraient, ceux qui jalousaient son audace, sa singularité et son aura, ceux que son management avait fini par irriter, ceux qui s'étaient mis à douter de l'authenticité de son combat. Ceux, enfin, qui suspectaient une stratégie de communication spécieuse.

« Ceux »-là évoluent au haut niveau des instances politiques, patronales, ou de la gouvernance du groupe. Qui a entendu le ministre Bruno Le Maire ou le président du Medef Geoffroy Roux de Bézieux voler à son secours, au nom du symbole qu'il représente ? La facilité avec laquelle l'américain Artisan Partners et le britannique Bluebell capital, deux fonds totalisant moins de 8% du capital, ont obtenu l'éviction d'Emmanuel Faber en dit long sur les appuis de ce dernier. Mais à cet « abandon », lui-même n'est pas étranger, et sa stratégie de communication déployée bien avant l'année de la consécration en 2017 a contribué. En soi, elle constitue une leçon.

« Superstar »

Avait-il voulu « tuer » le père puis le fils, c'est-à-dire le fondateur Antoine Riboud et Franck, qui après dix-huit ans de pilotage lui confia les rênes du groupe en deux temps, en 2014 puis trois ans plus tard ? Du fameux discours à HEC en 2016 - alors impertinent et magistral mais aujourd'hui d'une grand

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités