Chanel cède Bourjois à l'américain Coty

logo chanel

Le groupe américain Coty est entré en négociations exclusives avec la maison Chanel pour acquérir les cosmétiques Bourgeois, sa filiale. La transaction consistera en un échange d'actions qui verra Chanel entrer au capital de Coty à hauteur de 4,2%.

Publié le 08-10-2014 par Aglaé Derouen

La fin d'une histoire

 

C'est une page d'histoire qui se tourne avec la vente de Bourjois au groupe américain de cosmétique Coty. En effet, Bourjois, propriété de la famille Wertheimer, fabriqua le premier parfum créé par Coco Chanel, le fameux n°5. Bourjois devint ensuite l'actionnaire majoritaire des Parfums Chanel, avant de prendre le contrôle de la maison de couture dans les années 50. Peu à peu, la croissance du marché mondial du luxe a fini par inverser les rapports de force entre Bourjois et Chanel.

Aujourd'hui, la deuxième maison de luxe au monde derrière LVMH s'apprête à céder Bourjois à Coty.

 

 

Un échange d'actions

 

La transaction prendra la forme d'un échange de titres, qui valorise Bourjois à 240 millions de dollars. Chanel apportera tous les titres de Bourjois à Coty, et recevra en échange 4,2% du capital du groupe américain, fondé en 1904 par le parfumeur français François Coty. Le groupe possède les marques Rimmel et les vernis à ongles OPI, et produit sous licence de nombreux parfums pour de grandes marques, comme Chloé ou Calvin Klein.

 

 

Une complémentarité stratégique

 

Selon le directeur général de Coty, Bart Becht, « Les marques de Bourjois complètent parfaitement le portefeuille existant de produits de maquillage de Coty ». En réalité, Bourjois va apporter à Coty une gamme de produits d'entrée de gamme beaucoup plus diversifiée que la sienne, avec de nombreux produits de maquillage, des gels douche, des déodorants, et des parfums.

Pour la maison Chanel, abandonner Bourjois, marque symbole du mass-market, signifie se recentrer sur le luxe et le haut de gamme.

Les dernières actualités