Les Français sceptiques sur l'arrivée d'Élisabeth Borne à la Transition écologique

Elisabeth Borne

6 Français sur 10 ne font pas confiance à la nouvelle ministre de la Transition écologique Élisabeth Borne pour faire de la cause environnementale une priorité de son action selon le dernier baromètre BVA pour La Tribune, RTL et Orange.

Publié le 19-07-2019 par Grégoire Normand

La nomination d'Élisabeth Borne à la tête du ministère de la Transition écologique et des Solidarités est loin de faire l'unanimité. Selon le dernier baromètre réalisé par BVA pour La Tribune, Orange et RTL, 60% des Français interrogés ne font pas confiance à la nouvelle ministre pour faire de la cause environnementale une priorité de son action dans les prochains mois. À l'opposé, 39% des personnes expriment du soutien pour la nouvelle locataire de l'hôtel de Roquelaure. "Un résultat qui traduit sans doute une inquiétude de voir l'écologie reléguée au second plan, Elisabeth Borne conservant son portefeuille des Transports", explique l'organisme spécialisé dans les enquêtes d'opinion. Seulement quelques jours après la démission de François de Rugy à la tête de son ministère, les Français portent déjà un regard sévère sur cette ingénieure de formation.

> Lire aussi : Borne remplace de Rugy au ministère de la Transition écologique

80% des sympathisants de la France insoumise dans le doute

Dans le détail, les sympathisants de la France insoumise sont ceux qui expriment le plus de défiance (80%). Viennent ensuite les proches du Rassemblement national (73%), ceux du Parti socialiste (63%) et ceux des Républicains (51%). Même à la République en marche, ils sont 17% à ne pas lui exprimer leur confiance. À l'inverse, 83% des sympathisants du parti majoritaire font confiance à l'ancienne patronne de la RATP pour mener les prochains chantiers sur l'écologie à bien. Ils sont 51% à être

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités