Scandale des écoutes Siri : Apple licencie plus de 300 personnes en Europe

Scandale des écoutes Siri : Apple licencie plus de 300 personnes en Europe

Selon des informations du Guardian Apple aurait licencié plus de 300 contractuels, principalement en Irlande, après avoir suspendu son programme d'écoute sur Siri début août.

Publié le 30-08-2019 par Esther Buitekant

La fin précipitée d'un programme controversé


Le Guardian a révélé jeudi 29 août que l'arrêt du programme d'écoute sur Siri avait entraîné le licenciement de plus de 300 sous-traitants d'Apple en Europe au début du mois. Le rôle de ces employés était notamment d'analyser les réponses formulées par l'assistant vocal et d'évaluer leur pertinence. La plupart des licenciements ont eu lieu à Cork en Irlande et selon le journal britannique, les contractuels n'ont bénéficié que d'une semaine de préavis. Le Guardian était déjà à l'origine des révélations concernant ces écoutes effectuées à l'insu des utilisateurs. Ébranlée par le scandale et accusée de ne pas respecter la vie privée de ses clients, la firme à la pomme avait officiellement mis fin au programme le 1er août. Le manque de transparence d'Apple et surtout son manque de communication a provoqué la colère des employés. L'un d'eux a dénoncé auprès du Guardian les méthodes du géant américain : 'Ils font ce qu'ils veulent et quand votre projet est terminé ou quand ils merdent (comme ce qui s'est passé là), ils disent au sous-traitant de vous renvoyer. Est-ce qu'ils ont pensé une seule seconde à protéger leurs employés ? Ou est-ce que seule leur réputation compte ?'


Apple s'excuse et annonce une série de mesures


Apple n'est pas la première entreprise à être pointée du doigt pour avoir pénétré l'intimité de ses utilisateurs, Amazon et Google ont fait face à des accusations similaires ces derniers mois. Acculée, la firme dirigée par Tim Cook a présenté ses excuses dans un communiqué de presse et annoncé plusieurs mesures : 'Premièrement, nous ne conserverons plus les enregistrements audio des interactions de Siri, par défaut. (...) Deuxièmement, les utilisateurs pourront s'inscrire au programme pour aider Siri à s'améliorer à l'aide des échantillons audio s'ils le souhaitent. Troisièmement, lorsque les clients optent pour cette option, seuls les employés d'Apple seront autorisés à écouter des échantillons audio des interactions de Siri. Notre équipe s'efforcera de supprimer tout enregistrement considéré comme un déclencheur involontaire de Siri. » Le programme d'écoute va donc reprendre mais cette fois-ci, Apple l'assure, dans le respect de la vie privée de ses utilisateurs.

 

Les dernières actualités