Un tournage Netflix empoisonne la vie des parisiens

Un tournage Netflix empoisonne la vie des parisiens

Si les commerçants du 5ème arrondissement se sont enthousiasmés de cette belle publicité gratuite, la patience des riverains a ses limites.

Publié le 04-08-2021 par Esther Buitekant

Des nuisances intolérables pour les riverains


Après le carton réalisé par la première saison de la série 'Emily in Paris', Netflix a rapidement embrayé sur le tournage de la deuxième saison. Mais comme l'ont confié plusieurs habitants du quartier au Monde, le va-et-vient incessant des équipes, les rues bloquées et les autres nuisances liées au tournage commencent à échauffer les esprits. 'Il n'y a aucune compensation pour les habitants qui ne peuvent plus se garer, ni sortir ou rentrer librement chez eux', a raconté Laurence, âgée d'une cinquantaine d'années, au quotidien du soir. 'On a l'habitude des tournages dans le quartier mais avec Emily in Paris, on a découvert l'arrogance des superproductions. Parce qu'ils paient les commerçants et le stationnement, ils pensent avoir acheté tout le quartier.', a-t-elle ajouté. Autre sujet d'exaspération pour les habitants du quartier, le culte du secret du géant américain qui veille à ce qu'aucune information ne fuite sur cette seconde saison très attendue. 


Les commerçants ravis


Pour les commerçants du quartier en revanche, le tournage de Netflix est une aubaine. Tonka, la boulangère dont l'établissement est régulièrement montré dans la série, ne voit aucune raison de se plaindre. 'Je fais mon chiffre d'affaires habituel grâce aux indemnisations de la production sans avoir à produire une seule baguette. (...) C'est inimaginable le nombre de gens que cela a ramené. Je ne sais pas combien j'aurais dû dépenser pour avoir une telle publicité mondiale.', a-t-elle expliqué au Monde. Même son de cloche du côté du propriétaire du restaurant Terra Nova, rebaptisé 'Les Deux Compères' dans la série, où les nombreux fans se pressent pour déguster le menu 'Emily in Paris'.

 

Les dernières actualités