Un actionnaire demande plus de transparence de la part de Moderna

Un actionnaire demande plus de transparence de la part de Moderna

Le groupe Moderna ne fait semble-t-il pas assez preuve de transparence. C'est en tout cas ce que pense un actionnaire.

Publié le 29-12-2021 par Nolwenn Guengant

Un actionnaire britannique, Legal & General Investment Management (LGIM), demande à Moderna de faire preuve de plus de transparence concernant son vaccin contre la COVID. C'est ce qu'a fait savoir le Financial Times. L'actionnaire souhaite que le laboratoire en dise davantage sur la diffusion de son vaccin ainsi que sur la façon dont sont fixés les prix.


Subventions américaines, partage du brevet...


LGIM veut aussi savoir comment Moderna, concurrent de Pfizer, BioNTech ou encore Sanofi, a employé les subventions du Gouvernement américain (2,5 milliards de dollars). LGIM pointe en outre du doigt, le fait que Moderna a expédié son vaccin dans des pays riches mais a mis de côté les pays pauvres, des critiques similaires à celles formulées par des ONG comme Oxfam notamment. Une question se pose également : comment a été inventé le vaccin de Moderna ? Il a été développé avec la NIH (National Institutes of Health), l'agence des instituts américains de la santé. Or, cette dernière considère que Barney Graham, John Mascola et Kizzmekia Corbett, trois scientifiques, sont co-inventeurs du vaccin. La « paternité » de celui-ci devrait donc être partagée tout comme ses secrets de fabrication. Moderna conteste ce qui lui est reproché et dévoilera d'ici au 15 février diverses informations concernant le prix de son vaccin qui lui a rapporté en 2021, dans les 18 milliards de dollars.

 

Les dernières actualités