Radio France : entre 270 et 390 suppressions d'emplois à venir

Radio France : entre 270 et 390 suppressions d'emplois à venir

Le plan 'Radio France 2022' de la présidente Sibyle Veil se précise. Avec l'ambition d'économiser 60 millions d'euros d'ici 3 ans, entre 270 et 390 postes pourraient être supprimés.

Publié le 07-06-2019 par Esther Buitekant

Le risque d'un déficit de 40 millions d'euros d'ici 2022


La présidente de Radio France Sibyle Veil a présenté lundi son ambitieux plan destiné à moderniser l'entreprise. Un projet très axé sur l'innovation numérique qui doit permettre à Radio France d'éviter de creuser son déficit. Sibyle Veil a annoncé que celui-ci pourrait atteindre 40 millions d'euros d'ici 2022, notamment en raison de la baisse de dotation de l'État, si aucune action concrète n'était menée pour faire des économies. La directrice des ressources humaines Catherine Chavanier a révélé jeudi 6 juin que la direction prévoyait de supprimer entre 270 et 390 postes sur trois ans. Des suppressions redoutées par les salariés et les syndicats qui sont immédiatement montés au créneau, dénonçant l'attitude désinvolte de la direction.


La colère de syndicats


Valeria Emanuele, journaliste à France Inter et déléguée du Syndicat national des journalistes (SNJ) a commenté à l'AFP les chiffres annoncés  : 'La fourchette haute, c'est si on dit non à tout, la fourchette basse c'est si on dit oui à tout.' La journaliste a dénoncé les méthodes employées, 'entre verbiage - on nous a donné une quinzaine de pages à lire - et chantage'. Des propos contredits par Catherine Chavanier qui a tenu à préciser que 'Ces départs s'effectueront dans le cadre d'un plan de 'Gestion des Emplois et des Parcours Professionnels'. Ils seront accompagnés. Ce n'est ni violent ni brutal.' Cette dernière n'a toutefois pas eu d'autre choix que de confirmer l'une des craintes des syndicats au sujet des congés : 'Il faudra aussi mettre en place une meilleure répartition et planification des congés.'

Les dernières actualités