Nouvelles rumeurs de rapprochement entre Orange et Bouygues Telecom

Nouvelles rumeurs de rapprochement entre Orange et Bouygues Telecom

Un article du Canard Enchaîné renforce une nouvelle fois les rumeurs de rapprochement entre Orange et Bouygues Telecom, et de prise de participation dans le capital de TF1.

Publié le 31-12-2015 par Laurent Baquista

Rumeurs relancées

 

Depuis que Bloomberg a mis le sujet sous les feux de la rampe médiatique, les rumeurs de rapprochement entre Bouygues Telecom et Orange ne cessent de ses renforcer, malgré le démenti apporté immédiatement par la maison mère de l'opérateur téléphonique. Elles se sont encore renforcées, depuis que l'hebdomadaire satirique Le Canard Enchaîné a hier fait état de nouvelles informations confidentielles émanant de sources anonymes. Toutes convergent vers une accélération des négociations qui pourraient aboutir dans les prochaines semaines.

 

 

TF1 à nouveau dans le deal

 

Selon ces sources, jamais une perspective d'accord n'aurait été aussi proche. Cet accord impliquerait une absorption de Bouygues Telecom par Orange, assortie d'une entrée de Bouygues au capital de l'opérateur historique des télécommunications françaises. Sa participation pourrait atteindre 12%, ce qui placerait le groupe de BTP en position de deuxième actionnaire de référence après l'Etat, qui possède 23% de l'opérateur. D'autre part, malgré tous les démentis intervenus, Le Canard Enchaîné relance aussi la rumeur d'une prise de participation d'Orange au capital de TF1. Selon l'hebdomadaire, cette opération n'a jamais cessée d'être d'actualité, et les démentis successifs n'auraient en fait eu comme finalité de ne pas peser négativement sur la décision du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel d'accorder à LCI une fréquence de la TNT gratuite.

 

 

Anticiper la consolidation

 

Outre les sujets liés aux montants des prises de participation respectives, un autre sujet avancerait, celui de la préparation de cessions de boutiques, d'antennes, et autres actifs rendus nécessaires par les impératifs liés au respect des règles de concurrence. Anticipant un certain nombre de requêtes potentielles de l'Autorité de la Concurrence, Orange et Bouygues prépareraient déjà les contreparties possibles à accorder à leurs concurrents. Free Mobile et Iliad serait en première ligne pour reprendre un certains nombre d'actifs, mais Numericable-SFR ne souhaitera sans doute pas se laisser distancer. Une chose serait alors nouvelle dans le secteur des télécoms en France, l'accord des acteurs sur la nécessité d'une consolidation du marché autour de trois opérateurs au lieu de quatre.

 

Les dernières actualités