L'alliance entre Airbus et Bombardier finalisée fin mai ?

L'alliance entre Airbus et Bombardier finalisée fin mai ?

Selon des sources proches du dossier, Airbus pourrait devenir l'actionnaire majoritaire du programme C Series du groupe canadien Bombardier d'ici la fin du mois de mai prochain.

Publié le 25-04-2018 par Bertrand Dampierre

Une finalisation « très proche »

 

Si tout se passe comme prévu, l'alliance Airbus-Bombardier devrait être finalisée d'ici la fin de ce printemps 2018. C'est en tout cas ce qu'ont révélé hier soir des sources proches du constructeur européen basé du côté de Toulouse, en expliquant que les deux groupes ont l'intention de valider la prise de participation majoritaire d'Airbus dans le programme C Series d'ici la fin du mois de mai prochain. Par le passé, le groupe français fondé en 1970 et actuellement dirigé par Thomas Enders avait d'abord évoqué une conclusion de l'accord fin 2018, avant de parler d'une finalisation prévue pour le milieu d'année.

Désormais, selon des sources proches du dossier, celle-ci serait finalement « très proche », avec une procédure d'obtention des autorisations concernées presque terminée. Pour rappel, c'est en octobre 2017 qu'Airbus a affiché son intention de prendre une participation majoritaire dans le programme d'avions de ligne de Bombardier, à la suite d'un conflit avec Boeing sur le continent américain.

 

Un autre accord avec Dassault

 

Grâce à cette opération, dont les modalités financières ne sont pas encore précisément connues, celui qui fabrique à ce jour plus de la moitié des avions de ligne en circulation dans le monde pourrait se renforcer sur le segment des moyen-courriers de moins de 140 sièges, à l'heure où Bombardier comptait 348 commandes fermes pour la C Series au 31 décembre 2017. Reste donc désormais à savoir quand cette prise de participation majoritaire sera officialisée.

Ce projet n'est en tout cas pas le seul en cours de développement par l'entreprise spécialisée dans la construction aéronautique. Ainsi, toujours hier, Airbus a fait savoir qu'il allait s'associer à son concurrent direct Dassault en vue de développer le futur avion de combat européen FCAS. Ce mercredi 25 avril, les deux groupes ont signé un accord de principe, neuf mois après la présentation du projet, en affirmant leur volonté de « regrouper leurs forces » afin d'assurer le bon développement et la production du Système de combat aérien du futur européen ».

Les dernières actualités