Blue Origin réalise son troisième vol habité

Blue Origin réalise son troisième vol habité

La navette a décollé du Texas avec à son bord six passagers qui se sont offert quelques minutes en apesanteur avant de regagner la terre sans encombre.

Publié le 13-12-2021 par Esther Buitekant

A bord, la fille du premier américain dans l'espace


La société Blue Origin du milliardaire américain Jeff Bezos, le créateur d'Amazon, a réalisé samedi 11 décembre son troisième vol habité. Un voyage express pour les passagers puisqu'il n'a duré que 10 minutes et 13 secondes après un décollage du Texas à 9h01 heure locale. La capsule de la fusée New Shepard a volé pour la première fois à pleine capacité, emmenant à son bord six passagers, contre quatre jusqu'ici. Quatre passagers ont payé leur place, on ignore toutefois le coût du billet : les hommes d'affaires Dylan Taylor et Evan Dick, et un père et son enfant, Lane et Cameron Bess. Étaient également à bord le présentateur télé et ancien joueur professionnel de football américain Michael Strahan, et surtout Laura Shepard Churchley. A 74 ans, cette dernière est la fille du premier Américain dans l'espace, Alan Shepard. "C'est assez marrant pour moi de dire qu'une authentique Shepard va voler dans une New Shepard. (...) Je suis très fière de l'héritage de mon père.", avait déclaré Laura Shepard Churchley dans une vidéo de Blue Origin lors de l'annonce du vol. 


Jeff Bezos toujours distancé par Elon Musk


Dans la course acharnée que se disputent les deux milliardaires, le fondateur de Tesla a toujours une longueur d'avance. Si Blue Origin est en tête pour les vols touristiques, avec déjà trois vols à son actif, devant SpaceX et Virgin Galactic de Richard Branson, c'est bien Elon Musk le partenaire privilégié de la NASA. SpaceX et la NASA collaborent dans le cadre du Programme Artemis, dont l'objectif est d'envoyer à nouveau des astronautes sur la Lune, puis un jour sur Mars. Jeff Bezos avait même porté plainte contre la NASA, estimant que la décision de l'agence spatiale d'attribuer un contrat de 2,9 milliards de dollars à SpaceX était "injuste". La justice américaine l'a débouté en novembre.

 

Les dernières actualités