Voitures électriques : Audi, filiale de Volkswagen, envisage de fermer son usine de Bruxelles

Ventes record pour audi en janvier, devant mercedes

Audi a annoncé mardi qu'il envisageait de fermer son usine de voitures électriques de Bruxelles en raison d'une « baisse mondiale » de la demande pour ces véhicules haut de gamme.

Publié le 10-07-2024 par latribune.fr

La faible appétence pour les véhicules électriques haut de gamme entraîne un revers sérieux pour Volkswagen. Audi, filiale du constructeur allemand, a indiqué envisager « l'arrêt anticipé de la production » de ses modèles SUV Q8 e-tron dans l'usine, qui emploie environ 3.000 personnes.

Volkswagen - dont les 10 marques comprennent également Porsche, Seat et Skoda - a déclaré que la fermeture de l'usine de Bruxelles, ou la recherche d'autres options ainsi que d'autres dépenses imprévues, auraient un impact de 2,6 milliards d'euros (2,8 milliards de dollars) sur l'exercice 2024. Le géant de l'automobile a en conséquence abaissé ses prévisions de rendement d'exploitation pour cette année à 6,5-7,0%, contre 7,0-7,5 % précédemment.

Audi a invoqué des « défis structurels de longue date » sur le site de Bruxelles, dont une disposition de l'usine difficile à modifier et des coûts logistiques élevés. Une consultation va être menée sur les prochaines étapes.

Une cessation des activités du site de Bruxelles n'est pas exclue

La direction d'Audi discute de « solutions pour le site » de Bruxelles, ce qui « pourrait également inclure une cessation des activités si aucune alternative n'est trouvée », a ajouté le constructeur dans un communiqué.

« L'annonce de l'intention ne signifie pas qu'une décision a été prise » a déclaré Volker Germann, PDG d'Audi Brussels.

Mais cette nouvelle a été durement ressentie par les employés. Les représentants du personnel d'Audi « demandent des perspectives

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités