Uniqlo : ventes en baisse à cause des tensions commerciales

Uniqlo : ventes en baisse à cause des tensions commerciales

Alors que la Corée du Sud a lancé un boycott contre les produits japonais, divers groupes souffrent de cette situation. Uniqlo en fait partie.

Publié le 12-08-2019 par Nolwenn Guengant

« Nous pouvons confirmer qu'il y a eu un impact sur les ventes en Corée » a déclaré Uniqlo en faisant référence aux tensions commerciales qui existent entre le Japon et la Corée du Sud. Et si le groupe Uniqlo a fait savoir qu'il a enregistré une diminution de ses ventes en Corée du Sud, il n'a en revanche pas chiffré cette baisse. Concernant la fermeture d'un magasin de Séoul, un porte-parole a expliqué que le bail arrivait à échéance et que le groupe n'avait simplement pas souhaité le renouveler.

 

Seconde Guerre mondiale et désaccord

 

Mais pourquoi ce boycott des produits japonais ? À cause d'un désaccord au sujet de l'occupation, par le Japon, de la péninsule coréenne pendant la Seconde Guerre mondiale (1939-1945). La Corée du Sud réclame des indemnisations pour ses ressortissants qui, durant le conflit, furent soumis à un régime de travail forcé au sein de diverses sociétés japonaises. Cette querelle entre les deux pays a gagné en intensité ces derniers mois, le Japon ayant même annoncé retirer la Corée du Sud de sa liste des « partenaires de confiance » dès le 28 août prochain. Uniqlo, grande marque japonaise célèbre dans le monde entier et concurrente de Zara ou encore H&M, compte 190 magasins en Corée du Sud où elle réalise 6,6 % de son chiffre d'affaires, ses ventes y dépassant, chaque année, le milliard d'euros.

Les dernières actualités