Un restaurant, une Rolex, et le retour des rumeurs pour 2022

Visitors pass  by a giant picture at the Rolex's stand at the Baselworld 2010 watch and jewellery show on March 17, 2010 in Basel. Luxury watchmakers are going back to basics with classic designs, as industry players at the world's biggest watch fair warned on March 17 that the 'years of extravaganc

POLITISCOPE. La vie politique retrouve avec la sortie de la crise du Covid la vie d'avant. Chez LREM, on craint le retour des chapelles un peu comme pour feu le PS et ses « courants ». Le tout-Paris se cherche déjà un nouveau storytelling pour sortir du match entre M et Z. Et si un candidat surprise venait affronter le président sortant au sortir de l'hiver...

Publié le 24-10-2021 par Marc Endeweld

Il règne une drôle d'ambiance aujourd'hui dans le Paris politique. Comme si la planète avait arrêté de tourner. À six mois de l'élection présidentielle, tous les yeux sont rivés sur elle. Commentateurs, journalistes, politiques... tous reprennent leurs droits de passage télévisuels et médiatiques après le sevrage général de la pandémie. Et les dîners et déjeuners se multiplient. Les rumeurs parisiennes sont reparties de plus belle, comme au bon vieux temps. En février dernier, Jacques Attali avait d'ailleurs publié une note de blog assez détonnante sur la gestion de la pandémie par les gouvernements, pointant l'incohérence (mais l'utilité) de fermer tous les restaurants alors que d'autres lieux publics continuaient alors à être ouverts.

Dans cette sorte de coup de gueule, intitulé « Manger, c'est parler », l'ancien sherpa de François Mitterrand écrivait :  « les restaurants ne sont pas uniquement un lieu de consommation alimentaire. Ils sont, avec le repas familial, les lieux principaux de la conversation, et de la transmission. Or, les pouvoirs, dans toutes les sociétés, n'aiment pas que les gens bavardent en mangeant : ils y échangent des informations ; ils y discutent de sujets politiques ; ils y organisent des coalitions ; tout cela hors du contrôle du pouvoir, qui ne sait rien de ce qui s'y dit ; très dangereux pour lui. »

Manifestement, alors que pour la première fois depuis le début de la pandémie, les télés ont subitement arrêté de parler du front sanitaire, les médec

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités