Un nouveau directeur financier chez Sanofi

Un nouveau Directeur Financier chez Sanofi

Sanofi est parvenu à subtiliser à PSA son emblématique directeur financier, Jean-Baptiste de Chatillon.

Publié le 19-06-2018 par Laurent Baquista

Une recrue de poids

 

Dans un communiqué de presse publié ce matin, Sanofi a annoncé le recrutement d'un nouveau directeur financier. Cette annonce, qui pourrait paraître banale, ne l'est pas. En effet, la nouvelle recrue désormais en charge des finances du géant français de l'industrie pharmaceutique n'est autre que Jean-Baptiste Chasseloup de Chatillon, celui qui a annoncé hier soir son départ « pour raisons personnelles » de la direction financière et de la vice-présidence de PSA.

Homme fort de PSA, véritable numéro 2, bras droit et homme de confiance de Carlos Tavares, Jean-Baptiste Chasseloup de Chatillon va le rester chez Sanofi. En effet, il a été recruté en tant que vice-président exécutif, directeur financier et membre du comité exécutif. Il rejoindra le groupe au premier septembre et assurera la transition avec son prédécesseur, Jérôme Contamine, qui partira en retraite le 30 septembre 2018, après avoir exercé les fonctions de directeur financier pendant neuf ans.


Un futur homme clé

 

Olivier Brandicourt a tenu, d'ailleurs, à remercier Jérôme Contamine pour son action : « je souhaite adresser mes remerciements et exprimer ma gratitude à Jérôme Contamine pour l'excellence avec laquelle il a servi Sanofi durant la transformation de l'entreprise au cours de la décennie écoulée. Il a été un partenaire de confiance fortement engagé à mes côtés et auprès de mon équipe de direction », a déclaré le président de Sanofi. 

Olivier Brandicourt peut surtout être satisfait de son recrutement, puisqu'il a débauché l'un des directeurs financiers les plus en vue au sein des grandes entreprises françaises. Titulaire d'un master à Dauphine et ayant aussi étudié la finance à l'université britannique de Lancaster, Jean-Baptiste de Chatillon a exercé de nombreuses fonctions financières et opérationnelles chez PSA, mais il est surtout le principal artisan du sauvetage et du redressement du constructeur automobile français.

Olivier Brandicourt semble d'ailleurs s'en rendre parfaitement compte, puisqu'il a déclaré dans le communiqué de Sanofi : « Jean-Baptiste est un directeur financier expérimenté qui a joué un rôle appréciable dans le redémarrage impressionnant du groupe PSA. Sa maîtrise et son expérience des affaires financières, dans différents secteurs d'activité et diverses zones géographiques, seront très précieuses pour diriger notre équipe mondiale très expérimentée ».

Les dernières actualités