Un drone Patroller de Safran se crashe avant sa livraison à l'armée de Terre

Patroller drone tactique Safran Armée de Terre

Au cours d'un vol d'essai en vue de sa livraison à l'armée de Terre, un drone tactique Patroller et opéré par les équipes de Safran Electronics & Defense, s'est écrasé vendredi.

Publié le 09-12-2019 par Michel Cabirol

C'est la grosse tuile pour Safran... et l'armée de Terre. Au cours d'un vol d'essai en vue de sa livraison à l'armée de Terre mené à partir de la base aérienne 125 d'Istres, un drone tactique Patroller et opéré par les équipes de Safran Electronics & Defense, s'est écrasé vendredi à 15h58 sur la commune de Saint-Mitre-les-Remparts à proximité d'Istres (Bouches-du-Rhône). Aucune victime n'est à déplorer. "Des investigations sont en cours pour déterminer les causes de cet incident", a réagi vendredi soir dans un communiqué publié par Safran Electronics & Defense, qui développe le Patroller pour le compte de l'armée de Terre.

Le premier système (5 avions et deux stations sol) devaient être remis d'ici à la fin de l'année à l'armée de Terre, qui devait mettre en service le Patroller début 2020. Un deuxième système devait être livré en 2020. Au total, l'armée de Terre doit recevoir cinq systèmes et vingt-huit drones tactiques de ce type à l'horizon 2030, selon l'ancien chef d'état-major de l'armée de Terre, le général Jean-Pierre Bosser.

Drone tactique, la rolls de l'amée de Terre

Le Patroller sera la "rolls" de l'armée de Terre. Équipé d'une boule optronique gyrostabilisée dernier cri, ce drone tactique vise à répondre aux missions de renseignement au profit des unités tactiques de l'armée de Terre en leur offrant une capacité de surveillance, d'acquisition, de reconnaissance et de renseignement (SA2R). Ce système d'observation est capable de détecter, d'identifier et de localise

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités