Trump ne bouge pas sur le mur : le "shutdown" pourrait se prolonger longtemps

Donald Trump

La fermeture partielle des administrations américaines pourrait se prolonger "un certain temps" encore, a prévenu le président américain Donald Trump, qui cherche toujours à obtenir du Congrès qu'il prévoit les fonds pour la construction d'un mur à la frontière entre les États-Unis et le Mexique.

Publié le 03-01-2019 par latribune.fr

La fin du "shutdown", qui paralyse 25% des administrations fédérales de la première puissance mondiale depuis le 22 décembre, n'est pas en vue. À l'issue d'une réunion qui s'est tenue à la Maison blanche mercredi, Donald Trump s'est montré inflexible sur le mur qu'il veut édifier à la frontière avec le Mexique, ses adversaires démocrates ont réaffirmé leur refus catégorique de le financer.

« Cela pourrait durer longtemps », a ainsi lancé le président américain en évoquant la paralysie partielle de l'administration fédérale. Il a convié les responsables des deux bords à une nouvelle rencontre vendredi.

L'équipe Trump rejette par avance le plan démocrate

En exposant les mesures envisagées pour assurer la sécurité à la frontière mexicaine, la Maison blanche espérait lors de cette réunion convaincre les démocrates de l'importance de la construction d'un mur, mais ceux-ci ont interrompu l'exposé de la secrétaire à la Sécurité intérieure Kirstjen Nielsen. Le chef de file de la minorité démocrate au Sénat, Chuck Schumer, a quant à lui déploré que le président et les élus républicains prennent les Américains "en otage".

Les démocrates, qui seront à partir de jeudi majoritaires à la Chambre des représentants - sauf immense surprise, Nancy Pelosi devrait prendre le perchoir -, ont indiqué qu'ils présenteront jeudi un plan de financement de l'administration en deux parties, mais sans prévoir le financement du mur voulu par Trump.

Le texte propose d'adopter les budgets de la plupart des

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités