Tourisme : du pain et des jeux pour sauver une demi-saison

Chateau de Saumur

SERIE D'ETE. EPISODE 1/5. TOURISME EN PAYS DE LA LOIRE. Grâce à un territoire diversifié, la région des Pays de la Loire espère sauver une demi-campagne estivale. Privés d'une bonne partie de la clientèle étrangère et empêchés par la Loi Nôtre d'intervenir directement auprès des professionnels du tourisme, les collectivités territoriales ont choisi de favoriser les flux hexagonaux avec des jeux-concours et des investissements hors normes.

Publié le 04-08-2020 par Frédéric Thual, à Nantes

« Que la France soit passée au vert n'est pas suffisant. Après deux mois et demi de coma artificiel, Il faut des campagnes comme celle-ci pour espérer avoir un impact sur l'automne et l'hiver prochain. C'est une opération de sauvetage jamais vue... », commentait François Taillandier, président de l'Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie (UMIH) des Pays de la Loire, au regard d'une opération de communication inédite lancée par la région des Pays de la Loire pour soutenir l'économie touristique régionale. Baptisée « Votre été dans les Pays de la Loire », cette campagne d'affichage, voulue pour capter une clientèle régionale et francilienne, déclinée dans la presse locale, par voie d'affichage dans la région et à Paris, sur le web et les réseaux sociaux aura mobilisé un budget avoisinant les 600.000 euros. «... du jamais vu », concède-t-on en coulisse où chaque année la région investirait quelques 200.000 euros dans ce type d'opération. Trois fois plus que d'habitude, c'est aussi près de quatre fois moins que la campagne menée dans la région SUD-Paca, où selon le magazine des communicants publics Brief, les dépenses atteignent 2,6 millions d'euros. Rien à voir. « Il faut sauver cette demi-saison », martelait de son côté Franck Louvrier, vice-président du conseil régional en charge du tourisme. « Nous avons la chance d'avoir un territoire diversifié, riche d'une offre littorale, rurale et de parcours urbains bien identifiés, faisons en sorte, par exemple, que les vis

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités