TikTok et WeChat bannies des États-Unis dès dimanche, Trump met sa menace à exécution

Le telechargement de tiktok et wechat bloque aux usa des dimanche

Le couperet est tombé : l'administration Trump va bloquer le téléchargement des deux applications détenues par des groupes chinois dans les App Stores. Elle coupe court à des semaines de tractations entre des repreneurs potentiels de l'activité américaine de TikTok, en partenariat avec le géant chinois. La Maison Blanche émet toutefois un nouvel ultimatum pour lever l'interdiction, jusqu'au 12 novembre.

Publié le 19-09-2020 par Avec AFP

Le dénouement est inattendu. Après de longues semaines de négociation pour trouver un partenaire américain à la maison-mère chinoise ByteDance, les États-Unis viennent finalement d'annoncer dans un communiqué que les applications de vidéos TikTok et la messagerie WeChat seront interdites au téléchargement sur leur sol, et ce, à partir du dimanche 20 septembre.

Un revirement surprenant, quand, il y a à peine deux jours, la chaîne CNBC annonçait que la Maison Blanche avait fini par accepter la proposition d'alliance technologique entre le géant Oracle et ByteDance pour reprendre en direct les activités américaines de l'application TikTok. Pour justifier cette décision radicale, le département du Commerce américain évoque des menaces à la "sécurité nationale" dans son communiqué ce vendredi.

Washington laisse cependant une porte ouverte à TikTok, application très populaire auprès des jeunes permettant de produire de courtes vidéos, avant de lui interdire complètement d'opérer sur son sol.

"Le président laisse jusqu'au 12 novembre pour résoudre les problèmes de sécurité nationale posés par TikTok. Les interdictions pourraient être levées le cas échéant", a en effet indiqué le département du Commerce dans un communiqué.

Menaces pour "la sécurité nationale, la politique étrangère et l'économie"

Dès dimanche, les deux services, qui comptent déjà aux États-Unis quelque 100 millions d'utilisateurs actifs pour TikTok et 20 millions pour WeChat, ne seront plus accessibles via les Googl

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités