Télécoms : aux États-Unis, Sprint et T-Mobile songent (encore) à se marier

Sprint et t-mobile ont repris leurs discussions de fusion

Les états-majors des deux opérateurs mobiles ont repris les discussions concernant une fusion de leurs activités au pays de l’Oncle Sam.

Publié le 12-04-2018 par Pierre Manière

Dans le monde des télécoms, il y a des affaires qui n'en finissent pas. En France, le sujet de la consolidation du secteur, synonyme d'un retour à trois opérateurs, agite le marché depuis des années. Aux États-Unis, la perspective d'un mariage entre les opérateurs mobiles T-Mobile US et Sprint fait régulièrement les gros titres. Ainsi, selon le Wall Street Journal, les discussions ont récemment repris entre les deux acteurs, respectivement numéro trois et quatre du marché, derrière l'indéboulonnable tandem formé par les géants Verizon et AT&T.

Selon le quotidien économique, qui cite des sources proches du dossier, les négociations en sont ainsi « à un stade préliminaire ». Mais, poursuit-il, « ce que les deux parties envisagent n'est pas clair » :

« Il est possible qu'elles ne parviennent toujours pas à trouver un accord ».

Avec tous les d'échecs de rapprochements qu'ils ont au compteur, on comprend que les chefs de file de Sprint et de T-Mobile se montrent prudents...

Un deal pour rester compétitif

Pour rappel, les deux acteurs avaient une nouvelle fois tenté de se marier en fin d'année dernière. Mais ils n'ont pas réussi à s'entendre, mettant fin, début novembre, à leurs pourparlers. Tout en laissant, cependant, la porte ouverte à de nouvelles discussions.

« Même si nous n'avons pas trouvé d'accord pour fusionner nos entreprises, nous reconnaissons l'intérêt apporté par un potentiel rapprochement », avait commenté Marcelo Claure, le Pdg de Sprint et membre du conseil d'ad

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités