Tarifs réglementés du gaz : les raisons d'une nouvelle flamblée de 12,6% en octobre

gaz

Alors que les tarifs réglementés concernent encore environ un tiers des 10,7 millions d'abonnés au gaz, les prix s'envolent. En cause : un système complexe de tarification, notamment adossé au prix de l'électricité, mais surtout une demande mondiale qui explose alors que l'offre peine à répondre, notamment par les restrictions de livraison imposées par la Russie à l'Europe et des stocks au plus bas.

Publié le 28-09-2021 par latribune.fr

La facture de gaz des consommateurs français n'arrête pas de flamber. Les tarifs réglementés du gaz appliqués par Engie - qui prennent en compte le prix de cette énergie, les coûts d'approvisionnement et les coûts d'infrastructure - vont une nouvelle fois bondir, de 12,6% TTC au 1er octobre, dans le sillage de la hausse des cours sur le marché, a annoncé lundi le régulateur. Les tarifs réglementés concernent encore environ un tiers des 10,7 millions d'abonnés au gaz.

Hors taxe, la hausse est de 13,9% et, dans le détail, de 4,5% pour les utilisateurs de gaz pour la cuisson, de 9,1% pour ceux qui ont un double usage (cuisson et eau chaude), et de 14,3% pour les foyers qui se chauffent au gaz, détaille la Commission.

Ces tarifs réglementés, remis à jour chaque mois, ont connu une série de fortes hausses récemment. Ils ont encore augmenté de 8,7% au 1er septembre, après plus de 5% en août et près de 10% en juillet.

Libéralisation du marché

Pour rappel, c'est l'État qui, après consultation de la Commission de Régulation de l'Énergie (CRE), fixe les tarifs réglementés ou TRV (tarifs réglementés de vente de gaz). Ils sont ensuite contractualisés et proposés par les fournisseurs d'énergie aux particuliers. Ces tarifs sont progressivement en train de disparaître pour s'aligner sur le droit européen. Le processus de libéralisation du marché s'est ouvert en 2007, année à partir de laquelle les Français pouvaient s'inscrire à une offre de gaz proposée par des fournisseurs privés ou alterna

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités