Startups : cinq choses à savoir avant de simplanter au Royaume-Uni

Londres est la premiEre destination que choisissent les startuppers franCais pour implanter leur entreprise.

Outre-Manche, les startups françaises ont la cote. Avec 12,8% des implantations, Londres arrive même en tête des destinations où sinstallent les jeunes pousses tricolores. Le Royaume-Uni, cinquième économie mondiale en 2016, est souvent le pays que choisissent les entrepreneurs français pour appréhender un développement international. Mais, avant de pouvoir installer sa société sur le sol britannique, quelques points sont à garder en mémoire.

Publié le 15-06-2017 par Audrey Fisne

Ambiance décontractée ce mercredi 13 juin, dans les locaux parisiens de The Family, investisseur leader dans les startups en Europe. Des palmiers encadrent les sièges disposés face à un écran géant. Dans la salle, le public est jeune, à l'image des quatre intervenants et de l'animateur. Le thème de la soirée ? « Comment s'implanter et réussir au UK ? » Une conférence pour donner, via les expériences de quatre startuppers ayant déjà conquis l'outre-Manche, quelques clés aux futurs entrepreneurs.

1 - L'importance d'être sur place et de recruter "local"

Pour les entrepreneurs ayant déjà traversé la Manche, il est important d'être sur place d'une manière ou d'une autre. Certains sont d'avis à ce que le fondateur soir présent. Pierre Mugnier, cofondateur et directeur général de Side.co, une entreprise qui propose des jobs étudiants adaptés aux emplois du temps, explique :

« Le fondateur lançant l'entreprise à l'étranger, possède plus d'expérience. Son rôle est d'installer les mêmes valeurs, la même atmosphère dans toutes ses équipes, locales comme internationales. Et il est le seul à pouvoir le faire. »

Martin de Backer directeur général d'AB Tasty, startup spécialisée dans la personnalisation marketing, est plus nuancé : « Je ne suis pas sûr que ce soit vital. S'il a un profil assez international, qu'il parle anglais, pourquoi pas ? » Mais ce qui importe, à l'unanimité, pour les quatre entrepreneurs présents, c'est une présence adéquate. « Fondateur ou salarié, il faut que la pe

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités