SCAF : Airbus et Dassault s'impatientent

SCAF : Airbus et Dassault s'impatientent

Les groupes Airbus et Dassault Aviation commencent à s'impatienter concernant le SCAF (Système de combat aérien futur). Ils ont interpellé Paris et Berlin.

Publié le 09-10-2019 par Nolwenn Guengant

Le SCAF est un programme de développement d'un système de combat aérien alliant avion de combat, drones et intelligence artificielle. Mais en ce début de semaine, Airbus et Dassault Aviation ont décidé d'interpeller Paris et Berlin afin qu'ils lancent « sans plus attendre » les études liées à la conception d'un démonstrateur pour ce dernier, une « étape clef pour mettre cet ambitieux projet en marche ». Dans un communiqué commun, les deux grands groupes ont déclaré qu'« il importe à présent de faire avancer concrètement le SCAF ».


Le Next Generation Fighter, remplaçant des Rafale et Eurofighter


« Le prochain conseil des ministres franco-allemand [prévu le 16 octobre 2019] doit servir de catalyseur à cette volonté commune d'aller de l'avant par le lancement rapide de cette phase de démonstrateurs et par l'engagement des nations partenaires sur un plan de financement fiable pour confirmer le caractère pérenne et cohérent de ce programme de développement européen » expliquent Dassault et Airbus. Le NGF devrait entrer en scène en 2040 mais « les technologies futures doivent être développées dès maintenant pour être ensuite testées et qualifiées en vol » estiment Dassault et Airbus. Au ministère des Armées, « on espère notifier les contrats d'ici la fin de l'année [et avoir] un démonstrateur du NGF qui vole en 2026 ».

Les dernières actualités