Sanofi veut développer son portefeuille de vaccins

Sanofi veut développer son portefeuille de vaccins

Le laboratoire français espère avoir dix candidats-vaccins en développement d'ici 2025 et mise plus que jamais sur l'ARN messager.

Publié le 02-12-2021 par Esther Buitekant

Sanofi veut doubler ses ventes de vaccins d'ici 2025


Largement distancé dans la course au vaccin contre le COVID-19, Sanofi n'a pas renoncé pour autant. A l'occasion de la journée consacrée à sa R&D dans les vaccins, le laboratoire français a confirmé que les résultats de la phase finale de test seront publiés dans les prochaines semaines. Un vaccin qui devrait être utilisé comme dose de 'rappel'. 'Les précommandes pour 2022-2023 ont déjà été passées. 25 milliards de doses auront été produites d'ici à la mi-2022. En 2024 et au-delà, s'il y a encore des besoins, nous estimons que le marché des rappels avoisinera les 500 millions de doses par an.', explique Thomas Triomphe, directeur de l'activité vaccins de Sanofi. Le groupe, numéro 4 mondial du secteur, veut accroître sa compétitivité dans le domaine des vaccins et vise 'un doublement des ventes à l'horizon 2025'. Sanofi se fixe la même échéance pour avoir dix nouveaux candidats-vaccins en développement, dont dix à base d'ARN messager. 


Acné, chlamydia, bronchiolite, de nombreux vaccins à l'étude


Numéro un mondial dans la vaccination contre la grippe, qui représente 41 % de son activité vaccins, Sanofi demeure confiant quant à l'efficacité et la praticité de son vaccin face à la concurrence de Pfizer ou Moderna et leurs candidats-vaccins à ARN messager. Le laboratoire français demeure toutefois pleinement mobilisé dans le développement de cette technologie notamment pour cibler des maladies comme la chlamydia et l'acné. Sanofi espère également lancer en 2023 son vaccin contre le virus syncytial respiratoire (RSV) responsable des bronchiolites.

 

Les dernières actualités