Ryanair s'apprête à ouvrir deux bases d'exploitation en France

Ryanair s'apprête à ouvrir deux bases d'exploitation en France

Profitant des turbulences chez Air France-KLM, Ryanair annonce l'ouverture de deux bases d'exploitation dans l'Hexagone, à Marseille et Bordeaux. La compagnie irlandaise injectera 400 millions de dollars pour parvenir à ses fins.

Publié le 27-09-2018 par Bertrand Dampierre

Des bases opérationnelles au printemps 2019


Depuis plusieurs mois, la vie d'Air France est loin d'être un long fleuve tranquille. Aux divers problèmes en interne allant de la gouvernance au conflit salarial avec l'intersyndicale, s'ajoutent les menaces externes de la concurrence. Après EasyJet et Volotea, c'est au tour de Ryanair de venir se frotter à la compagnie aérienne française. Confronté lui aussi aux grèves, le transporteur irlandais passe à l'offensive en annonçant l'ouverture de deux bases d'exploitation en France au printemps 2019, à Marseille et Bordeaux. Les deux aéroports seront équipés chacun de deux Boeing 737-800. Ainsi, Ryanair pourra assurer depuis Marseille et Bordeaux des vols aller-retour au cours de la même journée. Ces nouvelles lignes devraient cibler en particulier les voyages d'affaires.


Marseille, chapitre deux


Ce n'est pas la première fois que Ryanair envisage de créer une base d'exploitation dans la cité phocéenne. Une première tentative en 2007 s'était finalement soldée par un échec et une fermeture en 2010 en raison d'accusations de travail dissimulé. La compagnie irlandaise fut d'ailleurs condamnée en 2014, une condamnation annulée il y a quelques jours seulement par la Cour de cassation. Au total, d'ici l'été 2019, Ryanair prévoit la création de 120 emplois directs en France dans ses deux nouvelles bases, et un investissement de 400 millions de dollars.

Les dernières actualités