Roquettes : l'US Army offre un mégacontrat de 3,4 milliards de dollars à General Dynamics

Hydra-70 Army General Dynamics

L'US Army a signé un contrat de 3,4 milliards de dollars avec General Dynamics pour la fourniture de roquettes Hydra-70.

Publié le 01-06-2020 par Michel Cabirol

A l'échelle de l'Europe, un contrat de cette envergure pour l'acquisition de roquettes est inimaginable. Ce n'est pas le cas aux États-Unis : l'armée de Terre américaine (Army) a passé une commande en plusieurs tranches à General Dynamics de 3,42 milliards de dollars (3.420.531.156 dollars) pour la fourniture de roquettes non guidées Hydra-70. La date d'achèvement du contrat est estimée au 30 septembre 2026, selon le communiqué du Pentagone. Entre 1996 et 2014, General Dynamics a vendu plus de 5 millions de roquettes air-sol Hydra-70.

Apache, Cobra et F-16...

Cette munition est une arme essentielle pour les forces armées américaines. Ces roquettes peuvent être tirées à partir de plusieurs plates-formes (hélicoptères et avions de combat), dont notamment les hélicoptères d'attaque de l'US Army, les Apache, et de l'US Marine Corps, les Cobra, ainsi que des appareils de l'US Air Force comme les F-16 et les avions de combat de nombreux pays dans le monde. Sa portée est de 300 à 8.000 mètres.

"La polyvalence et la fiabilité des roquettes Hydra-70 en font une solution de létalité dans plusieurs scénarios de combat", avait expliqué en 2017 General Dynamics Ordnance et Tactical Systems.

General Dynamics, qui a réalisé un chiffre d'affaires en 2018 de 36,2 milliards de dollars en 2018, est un groupe américain présent dans la défense : véhicules blindés (Piranha, Stryker), armes (char Abrams), systèmes d'artillerie et munitions, navires de surface et sous-marins (SNA et SNLE), C4ISR et

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités