Retraites : le rapport du COR met le gouvernement en difficulté

edouard philippe

La remise du rapport du conseil d'orientation des retraites au Premier ministre Edouard Philippe a attisé les tensions chez les syndicats. La CFE-CGC et la CFDT-Cheminots ont appelé à faire grève le 5 décembre alors qu'une semaine de concertation doit débuter à partir de lundi prochain.

Publié le 23-11-2019 par Grégoire Normand

La pression monte sur l'exécutif. Selon le rapport du conseil d'orientation des retraites (COR) remis au Premier ministre jeudi 21 novembre, le déficit du système de retraites devrait s'établir entre 7,9 milliards et 17,2 milliard d'euros d'ici 2025 selon le taux de croissance moyen (entre 1 et 1,8%) et le type de convention comptable retenus. Edouard Philippe avait saisi cette instance indépendante, composée entre autres de parlementaires, de partenaires sociaux et de représentants des retraités, en septembre pour évaluer "la situation financière" du système actuel et de proposer des mesures "pour en garantir l'équilibre en 2025", comme le souhaite Emmanuel Macron, au grand dam des syndicats.

À partir de lundi prochain, le Premier ministre doit recevoir l'ensemble des organisations syndicales et patronales afin de faire le point sur la future réforme des retraites, la transition et le retour à l'équilibre d'ici 2025 d'après l'ordre du jour communiqué par les services de Matignon. Le Premier ministre a ainsi déclaré à la suite de la remise du document que :

"l'équilibre financier n'est pas une question de paramètre ou de technique. C'est un enjeu de justice sociale. Lui seul peut garantir un haut niveau de protection sociale aux futures générations, ce qui est le cœur de la promesse présidentielle, et permettre de regagner la confiance perdue par nos concitoyens et en particulier par les jeunes".

Des dépenses en % du PIB relativement stables

Les simulations réalisées par le

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités