Résultats en baisse pour la COFACE

Résultats en baisse pour la COFACE

La Coface vient d'annoncer un bénéfice en baisse de 4,4% sur les neuf premiers mois de l'année, malgré un chiffre d'affaires en hausse de 5,1%.

Publié le 03-11-2015 par Emilie Huberth

Résultats mitigés

 

Les résultats annoncés ce matin par l'assureur-crédit du commerce extérieur français sont réellement contrastés. Sur les neuf premiers mois de l'année, le groupe enregistre une hausse de son activité de 5,1% à 1,13 milliard d'euros. Cette hausse est essentiellement imputable à une croissance forte enregistrée dans les zones Asie-Pacifique et Amérique du Nord, où le chiffre d'affaires croît respectivement de 24,6% et de 19,1%.

En revanche, le bénéfice net dégagé par la Coface est en baisse de 4,4% sur les trois premiers trimestres de l'exercice 2015, et le résultat net connaît une baisse de 6,2% à taux de changes et périmètre constants. Il s'élève à 98 millions d'euros. L'assureur-crédit n'a pas détaillé ses résultats du troisième trimestre. Il s'est seulement contenté de préciser que la période estivale s'était soldée pour lui par un bénéfice net de 30 millions d'euros, en hausse de 4 millions par rapport à celui du deuxième trimestre, mais en baisse de 10 millions d'euros par rapport au premier. S'appuyant sur la seule hausse du chiffre d'affaires comme indicateur majeur de la santé de l'entreprise, Jean-Marc Pillu, le directeur général de la Coface en a tiré cet enseignement, dans le communiqué du groupe : « nous poursuivons ainsi notre développement rentable tout en protégeant et soutenant celui de nos clients ».

 

 

 

Un nouvel effort de réduction des coûts

 

Dans son communiqué de presse, la Coface précise qu'elle continue à s'employer à réduire et maîtriser les coûts, ainsi que les ratios de sinistralité. Sur les neuf premiers mois de l'année, le ratio combiné net de réassurance, qui rapporte les prises encaissées aux frais généraux et aux indemnisations des sinistres, s'élève ainsi à 81,8%, en augmentation par rapport à l'an dernier, mais au même niveau qu'en fin de premier semestre. Par conséquent, le groupe estime dans son communiqué de presse que « la sinistralité et les coûts ont été maîtrisés au cours du trimestre écoulé ».

Par ailleurs, depuis le mois de juillet, le groupe s'est engagé dans un nouveau plan de réduction des coûts, dans la continuité des deux précédents, nommés Strong Commitment I et II. Selon elle, « à travers ce projet, Coface étudie toutes les formes possibles d'optimisation des coûts. La conception de ce plan est actuellement en cours et Coface en présentera les grandes caractéristiques d'ici la fin de l'année 2015 ». Enfin, comme la croissance mondiale demeure molle, et sans doute inférieure à 3% durant l'année 2015, l'assureur-crédit des entreprises exportatrices a décidé de « maintenir sa politique de souscription disciplinée et sa gestion sélective des risques ».

Les dernières actualités