Régie publique de l'eau : la nouvelle étape que s'apprête à franchir le Grand Lyon ce lundi

eau potable

Au 1er janvier 2023, Eau du Grand Lyon, filiale de Veolia qui gère l'eau potable dans la Métropole de Lyon, passera définitivement la main à une régie publique de l'eau. Cette gestion publique, voulue par la nouvelle majorité EELV, sera définie par un cadre qui sera voté dès ce lundi en conseil métropolitain. Diversification et protection des ressources sont au sommet des priorités, impliquant aussi le monde agricole et les usagers.

Publié le 13-12-2021 par Zoé Favre d'Anne

Dans la Métropole de Lyon, la gestion de l'eau s'apprête à revenir dans le giron de la collectivité : il s'agissait d'un engagement pris par la nouvelle majorité EELV. "La priorité, c'est de préserver la ressource", a affirmé Bruno Bernard, président de la Métropole, lors d'une conférence de presse menée la semaine dernière, anticipant le vote programmé ce lundi.

Car jusqu'à présent, ce service était assuré par Veolia, à travers une délégation de service publique. A partir du 1er janvier 2023, c'est une régie publique de l'eau qui prendra donc le relai, selon un cadre qui sera fixé dès ce lundi 13 décembre, en conseil métropolitain.

Protéger la ressource de la pollution et de la raréfaction

Ce changement de gestion était une promesse de campagne de l'élu écologiste : "C'est une décision historique", affirme de son côté Anne Grosperrin, vice-présidente de la Métropole déléguée à l'eau et l'assainissement. "Une gestion 100% publique garantit que les choix seront faits en fonction de l'intérêt général", avance un dossier de presse fourni par l'exécutif écologiste.

La délibération de ce lundi devra en effet définir le statut de cette régie, son conseil administration, son directeur, et établir une convention de gestion ainsi qu'un protocole de fin de contrat avec Veolia.

"La première orientation du cadre stratégique est la protection de la ressource, notamment sur la pollution agricole. [...] La seule solution, c'est de prendre la pollution à la source et de travailler avec les

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités