Rebond de la crise sanitaire : suspensions de vols et paniques dans les aéroports

Rebond de la crise sanitaire : suspensions de vols et paniques dans les aéroports

Alors que le tourisme international reprenait des couleurs, un nouveau couperet est tombé. Après que le Maroc ait de nouveau fermé ses frontières, ce sont les liaisons avec sept pays d'Afrique australe qui sont suspendues.

Publié le 28-11-2021 par Valérie Macquet

Fermeture du Maroc pour une durée indéterminée


La semaine dernière le Maroc décidait, en raison d'un rebond de l'épidémie, de fermer ses frontières avec la France pour une durée indéterminée, à compter du vendredi 26 novembre à 23 h 59. Tandis qu'Easy Jet interrompait son trafic, Air France annonçait le maintien de son programme de vols jusqu'au 28 novembre afin d'aider au rapatriement des touristes :« Afin de faciliter le retour de ses clients, Air France maintient son programme de vols de, et vers le Maroc les 26, 27 et 28 novembre 2021 et l'adaptera (ou le renforcera) si nécessaire », indiquait ainsi la compagnie dans un communiqué.


Variant Omicron en Afrique Australe



Après la découverte du variant Omicron du Covid-19, la Commission européenne a, de son côté recommandé de suspendre les liaisons aériennes avec le Botswana, l'Eswatini, le Lesotho, le Mozambique, la Namibie, l'Afrique du Sud et le Zimbabwe. Résultat : des mouvements de panique dans les pays concernés, alors que les touristes cherchaient massivement à rentrer durant le Week end. Deux norvégiennes en vacances en Afrique du Sud confiaient leurs déboires à l'AFP : "On devait repartir avec British Airways mais notre vol a été annulé quand on était au milieu de la brousse, sans connexion internet... [ ] Dix minutes après que l'agence nous a réservé un siège, les prix sont passés de 450 à 1150 euros pour un seul aller ! ».

Les dernières actualités