Quarante milliards d'euros de fonds européens pour la relance de la France

President Macron et von der Leyen

La Commission européenne a validé mercredi le plan de relance de la France, apportant ainsi une contribution communautaire de 40 milliards d'euros aux 100 milliards totaux prévus par le gouvernement français. Cette somme sera prioritairement fléchée vers la transition écologique et la transformation numérique. Selon une simulation de la Commission européenne, ces investissements pourraient booster de 12 points le PIB tricolore sur 20 ans.

Publié le 24-06-2021 par latribune.fr

La présidente de la Commission européenne poursuit son tour d'Europe, et hier, c'est en France qu'elle a fait une halte. Dans sa besace : 40 milliards d'euros issus de subventions européennes et d'un prêt communautaire commun qui viendront alimenter le plan de relance du gouvernement Castex, d'un montant de 100 milliards d'euros. Ursula von der Leyen et Emmanuel Macron ont entériné l'accord hier à l'Élysée, aux alentours de 17H, après une rencontre en compagnie de Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, des finances et de la relance. Un somme conséquente, qui pourrait, en prenant en compte l'enveloppe française, booster l'économie du pays de 12 points de PIB sur vingt ans, selon une simulation de la Commission européenne.

Priorité aux transitions écologiques et numériques

Cette somme "correspond au versement de 40 milliards d'euros à la France jusqu'en 2026, une contribution extrêmement substantielle", a indiqué le président. Cela permettra "de déployer une politique ambitieuse en matière d'écologie de compétitivité, de cohésion sociale et territoriale", a commenté le président français.

L'État français touchera un premier versement de l'ordre de 5 milliards d'euros dès le mois de juillet, avec un chèque équivalent distribué à l'automne.

Lire aussi 4 mnVon der Leyen valide le plan de la France et vient l'annoncer directement à Macron


Pour bénéficier du soutien financier de l'Europe, le gouvernement devait présenter un plan de relance teinté d'ambitions écologiques et numériq

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités