Plastique: en Île-de-France, près de 9 déchets sur 10 ne sont pas recyclés

Déchets plastiques

Seuls 14% des déchets en plastique produits par les ménages et les entreprises franciliennes sont collectés pour être recyclés, a calculé une étude de l'Observatoire régional des déchets d'Ile-de-France (Ordif). En cause, les emballages qui passent notamment entre les mailles du filet.

Publié le 02-12-2021 par Giulietta Gamberini

Les objectifs de la première région française sont ambitieux : recycler la moitié de ses déchets en plastique en 2025, et éradiquer les objets en plastique à usage unique de son territoire en 2030. Mais aujourd'hui, l'Île-de-France en est très encore loin. Des 860.000 tonnes de déchets en plastique jetées chaque année par les ménages et les entreprises franciliens, seules 14% sont collectés pour être recyclés, contre 24% en moyenne au niveau national, montre une étude publiée le 30 novembre par l'Observatoire régional des déchets d'Ile-de-France (Ordif) - qui reconnaît toutefois des différences de modes de calcul pouvant affecter cette comparaison.

34% de ces déchets en plastique sont enfouis en décharges, et 43% incinérés pour être valorisés sous forme d'énergie. Le reste, "non collecté ou mal géré", est en partie disséminé dans l'environnement. L'Ordif estime notamment que quelque 17.000 tonnes de déchets en plastique franciliens rejoignent chaque année les milieux aquatiques et les sols, où leur durée de vie oscille entre 100 et 1.000 ans. Des 150 tonnes des déchets en plastique relarguées chaque année par la Seine, 110 tonnes proviendraient de l'Île-de-France, soit l'équivalent de 3,3 millions de bouteilles d'eau.

Seuls 8% des emballages ménagers sont triés

La principale difficulté vient des emballages, dont la durée de vie est très courte et qui représentent la grande majorité des 560.000 tonnes de déchets en plastique produits par les ménages et les TPE-PME franciliens.

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités