Pétrole de schiste: un géant aux pieds d'argile ?

Pétrole, puits, H310, p.24, Texas, Nouveau Mexique, schiste,

OPINION. L'industrie du pétrole non conventionnel qui a permis de répondre à la hausse de la demande pendant la décennie passée se trouve profondément fragilisée par la pandémie actuelle. Le manque d'investissement conduira in fine à une baisse des extractions - a minima temporaire - qui risque d'aggraver la crise une fois la pandémie passée. Les plans de relance devraient en tenir compte. (*) Par Maxence Cordiez, ingénieur dans le secteur de l'énergie.

Publié le 22-10-2020 par Maxence Cordiez (*)

Depuis le passage du pic mondial d'extraction de pétrole conventionnel en 2008 [1], ce sont les pétroles non conventionnels qui ont pris le relais pour répondre à une demande mondiale structurellement croissante. Au premier rang de ceux-ci se trouve le pétrole de roche-mère aux États-Unis, dit pétrole « de schiste ». Les industriels exploitant ce pétrole très coûteux à extraire ont été fortement affectés par la pandémie de Covid et de lourdes incertitudes planent sur l'avenir de cette filière, à court et moyen termes.

Lire aussi : Pour la France, le nucléaire est nécessaire à la transition énergétique

Une situation déjà complexe avant la pandémie

L'extraction de pétrole de roche-mère coûte cher. Cela s'explique par le fait qu'il faille fracturer la roche et la maintenir ouverte - ce qui consomme beaucoup d'énergie, d'eau et de sable - et que les puits s'épuisent particulièrement vite. Quand un puits de pétrole conventionnel voit sa production décliner de 4% à 6% par an, un puits de pétrole « de schiste » voit la sienne chuter de 70% dès la première année. Cela impose de forer en permanence pour remplacer les puits en exploitation. Or ce qui coûte cher dans l'extraction de pétrole n'est pas d'exploiter un puits mais de le mettre en service (forage et, le cas échéant, fracturation).

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, du fait de ses coûts d'extraction élevés, l'industrie du pétrole de roche-mère n'a globalement jamais été rentable depuis son émergence il y a une dizaine

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités