Paypal se met aux cryptomonnaies

Paypal se met aux cryptomonnaies

La société américaine a annoncé mercredi l'inclusion prochaine des cryptomonnaies dans son portefeuille numérique. Elles seront d'abord utilisées aux Etats-Unis avant d'être étendues à des marchés internationaux.

Publié le 22-10-2020 par Aldxandra Nuiry

Les utilisateurs américains de Paypal pourront bientôt détenir sur leur compte des Bitcoins, des Ethereums, du Bitcoins Cash ou des Litecoins. 'Dans les semaines à venir', précise Paypal, les américains pourront les échanger contre des devises. Le paiement interviendra début 2021. Les utilisateurs pourront donc payer les quelques 26 millions de marchands faisant partie du réseau de la société américaine. Pour ces derniers, les transactions ne seront pas alourdies. Une fois effectuées, les cryptomonnaies seront converties en devises fiduciaires. Aux côtés de Paypal, Paxos Trust Company, qui vient assurer l'échange et la conservation des cryptomonnaies dans le pays.


Dan Schulman, PDG de Paypal, estime que la transition vers les monnaies numériques est inévitable. Selon lui, ce mouvement apporte des avantages au niveau de l'inclusion financière ou encore de l'efficacité des systèmes de paiements.


Déploiement progressif


Au premier semestre 2021, PayPal souhaite étendre ce système à son application de paiement entre particuliers Venmo. Sur la période, la société espère également le mettre à disposition dans d'autres pays. PayPal, dont le directeur de l'exploitation pour l'Europe est Sean Byrne, a par ailleurs mis en place une liste d'attente et table sur un déploiement progressif. Pour le moment, le service a obtenu un feu vert conditionnel des autorités financières à New-York. 


Pour la fin de l'année, l'achat et la vente de cryptomonnaies sont exemptées de frais. A partir de 2021, ils seront au minimum de 0,50 dollars pour les transactions inférieures à 25 dollars. Au maximum, les frais atteindront 1,50 % du total acheté ou vendu sur les transactions de plus de 1000, 01 dollars. Détenir des cryptomonnaies n'appellera pas de frais.

 

Les dernières actualités