Partir ou attendre des jours meilleurs : le dilemme des chômeurs américains du pétrole

Ouvrier américain, pétrole, forage, bassin permien, Etats-Unis

À Carlsbad, dans le sud-ouest des États-Unis, bon nombre de personnes travaillent à l'extraction du pétrole, au forage des puits ou à la construction des oléoducs. Là-bas, un ouvrier peut gagner en temps normal 100.000 dollars voire 150.000 dollars par an. Mais la chute brutale des cours a porté un coup à l'économie locale. Dès lors, une question se pose : partir ou rester ?

Publié le 11-05-2020 par Julia Benarrous, AFP

Les ouvriers de l'industrie pétrolière à Carlsbad, dans le sud-ouest des États-Unis, doivent prendre leur mal en patience, alors que la chute brutale des cours a porté un coup à l'économie locale.

Beaucoup de travailleurs ont déjà déserté les aires d'accueil où ils avaient garé leurs camping-cars, attirés par les salaires élevés.

Dans cette ville poussiéreuse du Bassin permien, le plus grand gisement de pétrole de la planète, à cheval entre le Texas et le Nouveau-Mexique, un ouvrier peut gagner 100.000 dollars voire 150.000 dollars par an.

Réduction des salaires

"J'ai dit à ma femme: 'Je suis déçu de ne pas pouvoir travailler, mais je suis impatient de rentrer à la maison et de vous voir'", raconte Clenon Weaver, un homme brun souriant, assis sur une chaise à l'ombre de sa caravane.

L'inspecteur en soudage, 34 ans, compte prendre quelques semaines pour profiter de sa femme, de ses fillettes et de son nouveau-né, qui vivent dans la région de Houston (Texas), à dix heures de route. Ensuite, il cherchera du travail.

À Carlsbad, bon nombre d'ouvriers travaillent à l'extraction du pétrole, au forage des puits ou à la construction des oléoducs.

Comme Clenon Weaver, ils vivent dans les "man camps" en périphérie de la ville. Dans une région où les prix de l'immobilier ont flambé à cause du boum du pétrole ces dix dernières années, ils payent entre 600 et 900 dollars par mois pour un emplacement où garer leur camping-car et leur pick-up.

Effondrement des cours du pétrole

Beaucoup de c

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités