Orange met fin aux polémiques en Israël

Orange met fin aux polémiques en Israël

Orange a revu son contrat avec Partner, ce qui va lui permettre de clarifier la situation, à la fois sur le plan diplomatique, et sur celui de l'utilisation de la marque « Orange ».

Publié le 30-06-2015 par Laurent Baquista

Violentes polémiques

 

Début juin, Stéphane Richard avait créé une polémique violente, prenant des allures de conflit diplomatique. En voyage au Caire, le PDG d'Orange avait en effet déclaré qu'il se retirerait d'Israël immédiatement s'il le pouvait. Ces propos avaient été reçus en Israël comme une volonté de boycott de l'état hébreu de la part de l'opérateur historique français, ce qui avait déclenché la colère de Nétanyahou et de son gouvernement, et déchaîné le courroux la presse israélienne. La polémique était si violente que Stéphane Richard avait été contraint de se rendre en Israël pour s'expliquer.

 

 

Récupérer sa marque

 

Loin des intentions qu'on lui prêtait, Stéphane Richard avait seulement en tête le souci de récupérer l'exploitation en propre de sa marque commerciale. En effet, Orange n'est pas directement présent en Israël. C'est la société Partner qui l'utilise et l'exploite dans le cadre d'un partenariat de licence, qui remonte à 1998, deux ans avant qu'elle ne devienne la propriété de France Telecom. L'opérateur téléphonique français a donc hérité d'une situation qu'il n'a pas choisie, et qui ne lui convient pas. Pour a simple et bonne raison qu'Israël est donc le seul pays où Orange n'exploite pas sa marque en propre.

 

 

Nouvel accord

 

Un nouvel accord de partenariat a donc été négocié avec Partner, qui prévoit la possibilité pour les deux parties de résilier le contrat, ce qui n'était pas possible auparavant.  Ce nouveau contrat « accorde à Partner et à Orange le droit de résilier l'accord de licence de marque Orange actuellement en vigueur. Si Partner n'exerce pas son droit de résiliation dans un délai de 12 mois, Partner ou Orange pourront alors résilier l'accord de licence de marque au cours des 12 mois suivants », ont déclaré les deux groupes dans un communiqué.

Les dernières actualités