Omicron: vacciné ou non, la France impose le test négatif à tous voyageurs en provenance d'un pays hors de l'UE

Coronavirus : sydney va rouvrir aux voyageurs internationaux sans quarantaine

Face au nouveau variant du coronavirus, le gouvernement a annoncé un durcissement des conditions d'accès au territoire en imposant notamment un test négatif pour tous les voyageurs, même vaccinés, provenant d'un pays hors de l'Union européenne. De nouvelles restrictions qui risquent de freiner la motivation au voyage, notamment des touristes en provenance d'Amérique du Nord.

Publié le 02-12-2021 par latribune.fr

Alors que le variant Omicron risque de faire plonger les chiffres de l'activité touristique de la fin d'année, la France va durcir ses conditions d'accès à son territoire. Le gouvernement a annoncé ce mercredi 1er décembre que tous voyageurs provenant d'un pays hors de l'Union européenne, même vaccinés, devront présenter un test négatif de moins de 48 heures à leur arrivée.

Pour les voyageurs en provenance des pays de l'UE, la France imposera un test de 24 heures pour les non-vaccinés. Mais le test obligatoire, pour les vaccinés, pourrait bientôt s'étendre aux voyageurs vaccinés en provenance d'un Etat membre. "La question d'une obligation de tests négatifs pour les voyageurs (vaccinés) en provenance de pays de l'UE se pose", a prévenu le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal. De fait, le gouvernement cherche "une coordination européenne" sur ce sujet, et espère qu'une "décision sera prise d'ici la fin de la semaine".

A quelques semaines des fêtes de fin d'année, attractives pour les touristes - notamment des Etats-Unis -, ces nouvelles restrictions risquent de freiner la motivation au voyage. Même avant l'arrivée du variant Omicron et des nouvelles mesures, le tourisme mondial va encore perdre 2.000 milliards de dollars cette année, notait l'OMT.

Déjà, des mouvements d'annulations massifs ont été observés pour les voyageurs qui avaient prévu de se rendre dans certains pays africains pour la saison hivernale.

Jeudi, un premier cas de variant Omicron a été confirmé en mé

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités