Offre 4G de Free: les inquiétudes de Bercy

Offre Free 4G

En annonçant l'ajout dune couverture 4G dans son offre illimitée à 19,99 euros/mois (15,99 euros/mois pour les abonnés de son réseau), Free suscite de nombreuses interrogations, tant du côté des spécialistes que du gouvernement.

Publié le 05-12-2013 par Laurent Baquista

Les réticences de Bercy sur l'offre 4G de Free


Inattendu et audacieux, le pari de Free ne fait pas l'unanimité dans la sphère gouvernementale, notamment au sein du ministère de l'Economie et des Finances. Le jour même de l'annonce par Free de sa nouvelle offre 4G, les ministres Benoît Hamon (Consommation) et Fleur Pellerin (Economie Numérique) ont ainsi rappelé dans un communiqué le devoir de transparence des opérateurs. Une allusion à peine voilée à la couverture réseau 4G encore opaque de Free. Cette inquiétude a été relayée dès le lendemain par le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, qui a souligné les risques d'une telle offre pour les consommateurs autant que pour l'économie du secteur de la téléphonie mobile.



Controverse autour de la couverture 4G de Free


Ces inquiétudes sont également relayées par les opérateurs historiques du secteur de la téléphonie mobile hexagonale : Bouygues Telecom, Orange et SFR. Ceux-ci dénoncent en effet une offre agressive en termes de prix, sans pour autant disposer de la couverture 4G adéquate. A l'heure actuelle, Free ne disposerait que de 700 antennes compatibles 4G, pour 1 000 communes. Un argument repris par les détracteurs de l'offre 4G de Free dans la sphère gouvernementale. La ministre déléguée aux PME, à l'Innovation et à l'Economie Numérique, Fleur Pellerin encourage ainsi les utilisateurs potentiels à consulter les cartes de couverture des opérateurs. Une mise au point nécessaire puisque la couverture 4G peut varier du simple au triple selon les régions et les opérateurs.

Les dernières actualités