Nucléaire : Nicolas Hulot annonce "jusqu'à 17" réacteurs condamnés

Nicolas Hulot

Resté flou sur la question lors de la présentation du plan climat, le ministre de la Transition écologique a affirmé lundi que de nombreux réacteurs nucléaires allaient être mis à l'arrêt définitivement.

Publié le 10-07-2017 par latribune.fr

C'était l'un des regrets des associations de lutte contre le réchauffement climatique. Lors de la présentation de son plan climat, jeudi dernier, Nicolas Hulot ne s'était engagé sur aucune fermeture de réacteurs nucléaires. C'est désormais chose faite. Le ministre de la Transition écologique a promis lundi, au micro de RTL, de fermer des réacteurs  pour respecter la loi sur la transition énergétique qui vise à ramener à 50%, contre 75% actuellement, la part de l'atome dans la production d'électricité à l'horizon 2025.

"Chacun peut comprendre que pour tenir cet objectif, on va fermer un certain nombre de réacteurs (...) laissez-moi planifier les choses, ce sera peut-être jusqu'à 17 réacteurs, il faut qu'on regarde", a déclaré le ministre. "Chaque réacteur a une situation économique, sociale et même de sécurité très différente", a souligné, Nicolas Hulot, qui veut "planifier" la transition vers une production d'électricité plus diversifiée.

Un processus "mécanique"

"Si nous voulons atteindre l'objectif, mécaniquement, à mesure que nous allons baisser notre consommation et diversifier notre production, nous allons fermer un certain nombre de réacteurs", a-t-il assuré. Pour l'heure, Nicolas Hulot n'a pas donné d'indication sur la situation géographique des sites potentiellement concernés.

Parmi les autres annonces fortes du plan climat, le gouvernement entend en finir avec la commercialisation des voitures roulant à l'essence ou au gazole en France d'ici 2040. En parallèle, les m

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités