« Notre vision : être la banque du futur pour les acteurs en ligne » (Guillaume Pousaz, CEO de Checkout.com)

Checkout.com

ENTRETIEN. La licorne Checkout.com, spécialisée dans les infrastructures de paiement en ligne, vient de boucler une nouvelle levée de fonds de 450 millions de dollars, portant ainsi sa valorisation à 15 milliards de dollars. En moins de deux ans, cette start-up, fondée en 2012 par Guillaume Pousaz, aura réussi à se hisser parmi les fintechs les mieux valorisées au monde. Histoire d’un parcours incroyable dans un monde numérique qui bouge à grande vitesse. Entretien avec Guillaume Pousaz qui nous explique sa vision d’avenir des métiers du paiement.

Publié le 18-01-2021 par Eric Benhamou

LA TRIBUNE - Votre dernière et troisième levée de fonds valorise votre société à 15 milliards de dollars, soit une valorisation multipliée par 7 depuis votre première levée en 2019. Que vous inspire ces chiffres qui peuvent donner le tournis et comment expliquez-vous cette envolée de la valeur de Checkout.com ?

GUILLAUME POUSAZ - Quand nous avons lancé la société en 2012, jamais nous n'aurions pensé atteindre cette valorisation aujourd'hui. En revanche, nous avons toujours été convaincu du potentiel immense qui s'offrait à nous dans le domaine des paiements en ligne, et encore plus aujourd'hui quand je regarde mes enfants interagir avec le web et leur mobile.

Bien sûr, ces valorisations peuvent paraître élevées mais quand nous comparons nos chiffres et nos performances avec ceux de nos compétiteurs, nous restons meilleur marché pour nos investisseurs ! Le taux de croissance de nos revenus est de plus de 90 % en 2020 et notre "pipeline" de clients est parmi les plus importants au monde, à un moment où le métier traditionnel du commerce est en train de basculer dans la vente en ligne. Enfin, nous attachons beaucoup de soin à nous entourer d'investisseurs de qualité, présents à la fois dans le coté et le non coté, qui seront susceptibles de nous accompagner vers une cotation du groupe.

Envisagez-vous une introduction en Bourse dès cette année ?

Non, il n'y a pas d'urgence à entrer en Bourse cette année. Nous allons tout d'abord observer la probable cotation de notre concurrent a

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités