Nissan temporise et propose à Senard d'entrer dans son conseil d'administration

Senard pourrait se rendre au japon avant geneve

Hiroto Saikawa est prêt à donner des gages de sa bonne foi à son partenaire industriel Renault dont il a salué la nomination de Jean-Dominique Senard. Il a ainsi permis que le conseil d'administration de Nissan le nomme administrateur, à la place de Carlos Ghosn. Mais de nombreux points de litiges restent en suspens.

Publié le 06-02-2019 par Nabil Bourassi

L'effet Senard est-il déjà en train de produire ses effets ? Ce qui est certain, c'est que la tension entre Nissan et Renault a baissé de plusieurs crans depuis l'intronisation du patron sortant de Michelin, à la présidence de Renault. Dès sa nomination par le conseil d'administration du constructeur automobile française, Hiroto Sakaiwa, PDG de Nissan, a envoyé un message chaleureux, gage de sa bonne volonté dans un contexte très tendu.

« Nous sommes ravis de pouvoir ouvrir un nouveau chapitre dans notre partenariat historique », avait déclaré le PDG de Nissan. « C'est une nouvelle page qui se tourne », avait-il ajouté, pressé d'en finir avec l'ère Ghosn dont il n'a cessé de dénoncer tous les travers depuis l'arrestation de celui-ci le 19 novembre dernier, mais également d'en finir avec cette période de flottement managérial qui privait Renault de son exécutif.


Lire aussi : Renault : Jean-Dominique Senard sera-t-il l'homme de la situation ?


Un point de litige

Au-delà des congratulations d'usage, il s'agissait aussi de résoudre un point de litige très important puisque Renault souhaitait récupérer le siège d'administrateur occupé par Carlos Ghosn, mais également par Greg Kelly, son bras droit également incarcéré mais libéré depuis. Le groupe français réclamait alors la convocation de l'Assemblée générale des actionnaires de Nissan. Hiroto Saikawa refusait d'avancer l'agenda, ce qui privait Renault de deux sièges sur 8 au conseil d'administration de Nissan dont il détient 43

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités