Nice parie (aussi) sur l'e-santé

Le projet de 27 Delvalle 2

Armée des deux outils que sont le 27 Delvalle et le Centre d’innovation et d’usages, la métropole veut surtout se poser en leader d’une filière d’avenir, la silver économie.

Publié le 26-07-2018 par Laurence Bottero

Nice Côte d'Azur s'appuie sur trois piliers. Outre l'industrie et l'énergie, l'e-santé constitue l'autre élément qui compose la stratégie smart city de la capitale de la Côte d'Azur, elle qui se veut intelligente et connectée. Logique donc que la santé numérique ait été identifiée comme l'un des axes à privilégier, l'écosystème médical auxquels participent le CHU, L'Archet, Lenval ou Pasteur, étant fortement structuré sur le territoire.

Le 27 Delvalle est donc né avec pour mission d'apporter la brique numérique qui vient compléter l'écosystème existant. Sur 800 mètres carrés, c'est là que les startups spécialisées sont hébergées. Mais outre l'accompagnement - assuré par le centre européen d'entreprises et d'innovation (CEEI) de Nice - outre l'espace incontournable de coworking (qui dit pépinière dit espace collaboratif), c'est l'appartement de démonstration et de simulation, sorte d'appartement témoin, qui offre l'avantage de pouvoir expérimenter en vrai les solutions imaginées et développées, en laboratoire ou sur le papier. Un équipement évidemment très apprécié tant rien ne vaut la mise en perspective. À cela s'ajoute un fablab "Textiles intelligents" qui doit aider à la conception de vêtements innovants.

C'est en 2015 que le 27 Delvalle est venu apporter sa pierre à l'édifice de l'écosystème de santé. Trois ans plus tard, 50 projets y ont été élaborés et suivis, 7 startups y sont accompagnées, qui ont entraîné la création de 30 emplois. Les professionnels de santé y sont

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités