Neuf grands fleuves européens pollués aux microplastiques

microplastiques, polyéthylène, billes, dentifrice, abrasif, plaque dentaire, gencive, colorant,

100% des prélèvements d'eau effectués par Tara Océan dans la Tamise, l'Elbe, le Rhin, la Seine, l'Ebre, le Rhône, le Tibre, la Garonne et la Loire entre mai et novembre en contenaient, déplore la fondation.

Publié le 24-11-2019 par AFP

Des microplastiques omniprésents, véritables "éponges à polluants": après six mois à sillonner neuf fleuves européens, la fondation Tara Océan a dévoilé samedi ses premières conclusions sur cette source majeure de pollution. Des scientifiques ont prélevé des échantillons dans la Tamise, l'Elbe, le Rhin, la Seine, l'Ebre, le Rhône, le Tibre, la Garonne et la Loire entre mai et novembre, "au large des neuf estuaires, à leur embouchure, en aval et en amont de la première grande ville à forte population située sur les fleuves", selon un communiqué de presse.

Plus de 90% du plastique à la surface des océans

"100% des prélèvements d'eau effectués dans les neuf fleuves européens contenaient des microplastiques", indique la fondation Tara Océan: les plastiques provenant de la terre ferme se décomposent rapidement dans les fleuves, avant même d'atteindre le large. Parmi ces microplastiques se trouvent des microbilles présentes dans certains cosmétiques et des dentifrices, mais surtout des minuscules fragments de moins de cinq millimètres.

"Ces microplastiques représenteraient plus de 90% des 5.000 milliards de morceaux de plastiques flottant à la surface de nos océans", estime la fondation Tara Océan, qui a travaillé sur cette mission avec 17 laboratoires de recherche sous l'égide du CNRS.

Les scientifiques ont également observé que ces microplastiques étaient toxiques.

"Certaines matières plastiques relarguent leurs additifs (notamment des perturbateurs endocriniens comme les bisph

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités