Macron et les télécoms, des liaisons dangereuses

Emmanuel Macron

RIFIFI DANS LES TÉLÉCOMS - ÉPISODE 2/3. Les télécoms sont devenus, encore plus en ces temps de pandémie, un actif stratégique majeur, d'où des relations parfois tumultueuses avec l'Etat. La Tribune vous raconte en trois épisodes - la 5G, les tentatives de consolidation, le rôle de l'opérateur historique Orange - comment Emmanuel Macron est intervenu à de nombreuses reprises auprès des quatre opérateurs privés français. Comme ministre et président de la République, il s'est impliqué dans tous les grands arbitrages et a profité de ses confrontations avec les tycoons du secteur pour s'affirmer en patron de sa « startup nation ».

Publié le 26-01-2021 par Marc Endeweld et Pierre Manière

> ÉPISODE 1 - Huawei en France, la drôle de guerre de la 5G

Quand Emmanuel Macron était secrétaire général adjoint de l'Elysée, sous François Hollande, le patron d'Orange Stéphane Richard ne tarissait pas d'éloges sur celui qui n'était alors qu'un conseiller de la présidence : « Emmanuel Macron est notre relais, notre porte d'entrée auprès du président ». C'est pourtant le même Emmanuel Macron que Stéphane Richard doit affronter quand ce dernier devient ministre de l'Economie à l'été 2014. L'Etat considère que l'opérateur national n'a pas à vendre sa filiale Dailymotion de partage vidéo au groupe chinois PCCW. Emmanuel Macron demande alors à Orange de mettre en concurrence plusieurs offres. Et c'est finalement Bolloré qui remporte la mise. Pour un meilleur prix pour Orange et l'Etat actionnaire...

Le secteur des télécoms a toujours énormément intéressé Emmanuel Macron qui succédera à François Hollande à l'Elysée en 2017. Déjà parce que les opérateurs téléphoniques sont devenus en vingt ans une pièce maîtresse de l'économie numérique. Cette « nouvelle économie » qu'Emmanuel Macron, le « disruptif », souhaite voir se développer encore davantage au sein du capitalisme français. Pour le projet de rupture auquel aspirait le futur président Macron, les télécoms étaient une terre de mission. Mais ces opérateurs sont stratégiques à plus d'un titre : ils font partie de groupes propriétaires de médias, et sont donc particulièrement courtisés par l'ensemble des responsables politiques.

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités