Level étudie l'Airbus A321 XLR, "un monstre" selon son directeur général

Level, IAG, compagnie aérienne, avion de ligne, passagers,

De passage à Paris, Vincent Hodder, le directeur général de la filiale low-cost long-courrier du groupe IAG, a indiqué qu'il étudiait l'A321 LR déjà en service pour les besoins futurs de la compagnie, mais aussi la version à plus long rayon d'action (XLR) capable d'effectuer des vols de 10 heures.

Publié le 09-05-2019 par Fabrice Gliszczynski

Décollage en vue pour l'Airbus A321 XLR ("extra long range") ? En tout cas, le projet d'Airbus de lancer sur le marché des avions long-courriers d'une capacité de 200 à 250 sièges - un appareil disposant d'un rayon d'action encore plus important que celui de l'A321 LR (7-8 heures), la version déjà long-courrier de l'A321 (un moyen-courrier initialement), qui vient d'entrer en service -, suscite l'intérêt des compagnies aériennes.

Notamment celui de Level, l'une des deux low-cost avec Vueling du groupe IAG (qui compte également dans ses rangs British Airways, Iberia et Aer Lingus), laquelle assure non seulement des vols court et moyen-courriers en Europe, mais aussi des vols long-courriers au départ de Barcelone et Paris avec des Airbus A330-200, des gros-porteurs de plus de 300 sièges.

Mise en service en 2023 ?

Alors que Willie Walsh, le directeur général de IAG, avait indiqué l'an dernier que l'A321 LR était à l'étude pour Level, la réflexion sur les besoins futurs de la compagnie porte également sur l'A321 XLR, qui devrait voir le jour vers 2023, selon plusieurs compagnies.

« Aucune décision n'est prise mais nous étudions les deux avions. L'A321 XLR est un monstre. Son rayon d'action est formidable », a-t-il confié à La Tribune mardi 7 mai, en aparté d'une conférence de presse annonçant l'arrivée en septembre d'un troisième A330-200 à Paris.

Cet appareil permettra à Level d'ouvrir la ligne Orly-Las Vegas fin octobre, et de passer à un vol quotidien vers la Guadeloupe et à

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités