Les vagues d'épidémie ont emporté 700.000 emplois en France en 2020

pole emploi

Près de 500.000 emplois ont été détruits dans le tertiaire au cours de l'année 2020. Dans l'industrie, l'hécatombe est immense avec près de 100.000 emplois effacés en quelques mois.

Publié le 16-12-2020 par Grégoire Normand

La pandémie a fait des ravages sur le marché du travail. Selon la dernière note de conjoncture de l'Insee publiée ce mardi 15 décembre, plus de 700.000 emplois seraient détruits cette année. Dans le détail, près de 600.000 postes de salariés ont été détruits et 100.000 emplois non salariés ont disparu. Les vagues d'épidémie et de confinement ont été désastreuses pour l'emploi.

"L'emploi avait chuté fortement au premier semestre avec près de 700.000 destructions d'emplois. Entre juin et septembre, 400.000 emplois ont été crées dans les services marchands et non-marchands. Il devrait y avoir un nouveau recul de l'emploi salarié au dernier trimestre avec 300.000 emplois en moins. Au total 600.000 emplois salariés ont été détruits" a déclaré Olivier Simon lors d'un point presse.

Sur l'ensemble de l'année, les statisticiens anticipent un recul du produit intérieur brut d'environ 9%. "La crise est encore conditionnée par la situation sanitaire à rebours des crises antérieures. La situation est très évolutive. L'Allemagne par exemple se reconfine avec un régime assez strict" a expliqué le chef du département de la conjoncture, Julien Pouget. Notre prévision de perte d'activité est d'environ 8% sur l'ensemble du quatrième trimestre par rapport au quatrième trimestre 2019. Le chiffre annuel du PIB est estimé à -9%. C'est un chiffre que l'on publie depuis le mois de juillet. Le rebond a été plus fort que prévu au troisième trimestre. En revanche, il y a de nouveau un recul au dernier

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités