Les autorités américaines s'inquiètent des effets secondaires du vapotage

Vapotage

L'agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) a annoncé mercredi qu'elle enquêtait, à la suite de plusieurs rapports sanitaires, sur d'éventuels liens entre vapotage et convulsions.

Publié le 04-04-2019 par AFP

"Des rapports indiquent que certaines personnes utilisant des cigarettes électroniques, en particulier des jeunes et de jeunes adultes, sont ultérieurement prises de convulsions", écrit la FDA dans un communiqué.

L'agence dit avoir recensé au total 35 de ces cas entre 2010 et le début de l'année 2019.

"Nous estimons que ces 35 cas justifient une enquête scientifique pour déterminer s'il existe vraiment un lien 'entre vapotage et convulsions'", avance-t-elle.

L'usage de cigarettes électroniques a explosé parmi les jeunes Américains au cours de la dernière décennie, dépassant même celui de la cigarette.

Au total, le nombre de vapoteurs est passé de 1,5 à plus de 20% chez les lycéens de 2011 à 2018, tandis que le tabac "combustible", sous toutes ses formes, tombait de 22 à 14%.

Trop peu d'études pour le moment

Les cigarettes électroniques contiennent de la nicotine et d'autres produits. Leur effet à long terme sur la santé est en cours d'étude. Les e-cigarettes ne contiennent pas de nombreuses substances cancérigènes des cigarettes, mais des chercheurs et experts de santé publique s'interrogent sur les éventuelles conséquences du chauffage à haute température des produits contenus dans les cartouches liquides, au-delà des pouvoirs addictifs connus de la nicotine.

L'étude des effets des cigarettes électroniques est relativement récente, car elles sont apparues dans la dernière décennie. Aux États-Unis, leur essor rapide a déclenché la panique chez les autorités sanitaires. Dans

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités