Législatives 2024 : Il n'y aura pas de deuxième chance

Denis Lafay

C’est en exprimant un grand « ouf » qu’une majorité de Français s’est couché ce 7 juillet au soir. Mais qu’on ne se méprenne pas : le soulagement est trompeur et de courte durée. Cette victoire en trompe-l’œil annoncera plus tard celle du Rassemblement national si le nouveau Parlement et le futur exécutif n’adoptent pas la culture du compromis transpartisan et n’engagent pas une refonte démocratique en profondeur.

Publié le 08-07-2024 par Denis Lafay

143 sièges sur 577 pour le Rassemblement national et ses alliés. Le choc est grand, mais la détente et même la délivrance dominent. « Ouf », ont ressenti la majorité de Français hostiles au RN et pétrifiés à la perspective d'une passation de pouvoir entre Gabriel Attal et Jordan Bardella sur le perron de Matignon. Ouf, après l'état de sidération dans lequel la dissolution de l'Assemblée nationale décrétée par le chef de l'Etat au soir du 9 juin les avait instantanément précipités. Ouf, après quatre semaines d'une campagne électorale éclair, électrique, éruptive, qui a enflammé le débat politique, écharpé la délibération publique, et parfois déchiré familles, amitiés, groupes de travail. Ouf, certes. Toutefois, le soulagement ne peut être que bref répit : maintenant, l'effroi s'est mué en vide, mais il stationne et prépare déjà son retour.

Le triomphalisme de posture qu'expriment les caciques des forces républicaines - déjà en campagne pour composer le gouvernement - ne doit tromper personne : sans la nature du scrutin et la digue de sable érigée entre les deux tours par l'arc républicain, le RN (et ses alliés) aurait peut-être raflé la majorité absolue. Son score relatif est contenu, mais le décompte absolu est sans appel : 37% des voix (contre 25% pour le Nouveau Front populaire et ses... 182 élus) et 10.151.896 suffrages.

Peut-être cet inventaire asymétrique forme-t-il d'ailleurs le piège le plus sournois : rasséréner dans l'excès, éloigner du débat public les colères conte

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités