Le torchon brûle toujours entre Airbus et IG Metall sur les aérostructures

Airbus ne negocie plus la vente de premium aerotec

Alors qu'Airbus Atlantic prend forme en France, la réforme de l'activité d'aérostructures d'Airbus en Allemagne reste toujours aussi explosive : le très puissant syndicat IG Metall lance des grèves d'avertissement et menace d'ouvrir un conflit majeur, tandis que la direction du constructeur européen tente de désamorcer la situation en s'adressant directement aux salariés, selon un courrier interne obtenu par La Tribune. La perspective de la mise place d'une nouvelle structure début 2022 s'éloigne.

Publié le 02-12-2021 par Léo Barnier

La situation sociale continue à se tendre pour Airbus en Allemagne. Les négociations sur la réforme de son activité d'aérostructures - qui fabrique par les éléments de fuselage - n'ont trouvé aucune issue pour le moment et le ton monte entre les différentes parties.

Le très puissant syndicat allemand de la métallurgie IG Metall poursuit sa stratégie de « grèves d'avertissement » à répétition sur les sites d'Airbus Commercial Aircraft et de sa filiale locale d'aérostructures Premium Aerotec (PAG), dont une ce jeudi alors que le conseil de surveillance d'Airbus Operations doit se réunir à Hambourg. Le syndicat menace désormais de lancer un conflit majeur. Face à cette attitude, la direction d'Airbus entend désormais contre-attaquer et vient de s'adresser directement aux salariés.

Dans un courrier que La Tribune s'est procuré, Guillaume Faury, président exécutif d'Airbus, et Mike Schoellhorn, président du conseil de surveillance d'Airbus Operations GmbH, saluent les salariés qui ont fait preuve « d'un engagement incroyable et d'une solidarité remarquable pour aider Airbus à traverser une crise sans précédent lors de la pandémie de Covid », tout en fustigeant le blocage des activités jugé « inapproprié et irrespectueux envers ceux qui donnent tant à Airbus chaque jour ».

Lire aussi 6 mnAdieu Stelia Aerospace, bonjour Airbus Atlantic

Une grève sans justification

Les deux dirigeants d'Airbus dénoncent ainsi un appel à la grève sans aucune justification sérieuse, avec des arguments

Lire la suite

Voir la suite...

Les dernières actualités